L’ÉQUIPE

DIRECTION ARTISTIQUE :

rosemondeRosemonde Cathala, née à Versailles en 1973, de parents avocats, elle fait toute sa scolarité à Paris et passe ses vacances dans le sud-ouest où se situe le berceau familial. En 1994, elle est titulaire d’une Licence de Lettres Modernes à la Sorbonne Nouvelle et en 1996, d’un premier prix du Conservatoire National d’Art dramatique de Bourg-la-Reine/Sceaux. Elle décide de se consacrer entièrement au théâtre et à l’écriture.
Elle fonde alors avec son mari : Le Théâtre les 7 Chandelles chargé de promouvoir le théâtre là où l’accessibilité à la culture est restreinte et quitte Paris pour vivre cette aventure dans la région qui a inspiré son imaginaire d’enfant : les Pyrénées.
Ensemble, ils créent un festival de théâtre dans un ancien relais de Saint-Jacques de Compostelle (65) : Théâtre en Campagne. Rosemonde Cathala y signe de nombreuses mises en scène. Depuis 2002, elle codirige artistiquement le Théâtre Les 7 Chandelles devenu une salle de spectacle dans le bourg de Maubourguet (65). Parallèlement, elle anime des ateliers d’écriture et écrit des pièces de commande.
En 2004, elle crée sa propre compagnie professionnelle: la Cie de la Rose à Marciac dans le Gers au sein de laquelle, elle monte ses propres textes : Tête de Jeune Fille, Parabole… Sa dernière création en date étant L’Esprit du Jazz –Gershwin-, pièce pluridisciplinaire créée au festival Jazz In Marciac, reprise en outre-mer et éditée aux éditions théâtrales du Grand Sud-Ouest (E.T.G.S.O). Wynton Marsalis et Emile Parisien (meilleure révélation jazz 2009 et prix Django Reinhardt 2012) ont co-signé la musique du spectacle.
Elle publie également des articles dans les Cahiers du Jazz et participe à l’élaboration de l’ouvrage collectifs tels que : La Comtesse de Ségur… Et nous, et : Lire George Sand, parus aux éditions du Jardin d’Essai sous la direction de Simone Balazard.

10612681_788440594579865_7898285928300791407_nMaya Arriz-Tamza, né dans les Aurès, où la culture est essentiellement orale, hérite du métier de conteur dès le berceau lorsque sa mère lui racontait des légendes berbères pour le bercer en pleine guerre d’Algérie.

Lorsqu’il arrive en France, il tisse spontanément un lien affectif fort avec la lecture et l’écriture.

Par la suite il entreprend des études d’art dramatique, ponctuées de rencontres professionnelles avec Nathalia Szereva, Carlo Boso, Sotégui Kouyaté… et rejoint La Cie De La Rose où il développe ses recherches sur le théâtre et le conte.

Ses premiers ouvrages de contes, ainsi que des romans et une pièce de Théâtre sont publiés aux éditions L’Harmattan et Publisud. Sa particularité est de créer ses propres contes dont il tire l’inspiration de sa tradition berbère, des Milles et une nuit mais aussi des philosophies du monde, tout en perpétuant une formule millénaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *