LA MORT QUI AVAIT RENDEZ-VOUS À SAMARCANDE

« Chronique d’une époque où l’homme est exilé de lui-même, contraint de travestir ses sentiments et sa vie pour survivre.
Trois hommes – un retraité, un clochard et un errant se racontent.
Fabulent afin de préserver leur équilibre et rendre la vie plus acceptable. Sont-ils dans le parc d’un asile, sur une place publique… ?
N’y a-t-il pas une espérance, un impondérable ou une réalité qui restitue l’homme à sa vérité fondamentale, à son destin d’humain ?
Il suffit d’une présence autre pour que la faille se révèle et laisse entrevoir la souffrance. »

Maya Arriz-Tamza, auteur, metteur en scène.

L’HISTOIRE :

Samad- retraité Maghrébin- et Doce- un clochard Cubain- se retrouvent pour discuter de leur vie, leurs histoires…
Gorba- exilé (Tchétchène, Kurde…)-marchand ambulant de cacahuètes- se joint à eux.
Chacun se raconte, se construit un passé et un présent acceptables. Quand sans prévenir, la partition dérape quand surgit celui qui doit venir : Le Musicien !
Alors le masque livré au monde se craquelle et révèle les blessures et les cicatrices, les laideurs et les souffrances de L’Etre.
Histoire d’exilés, chronique d’une époque et d’un monde, où l’urgence est de répondre au désespoir !
Car il n’y a pas de désert sans puits,
D’esprit sans conscience ni conflit.
Il faut répondre !

« Le Diable est parmi nous,
Je viens de voir le Bon Dieu au coin de la rue. »

L’AUTEUR :

Maya Arriz-Tamza, né en Algérie dans les Aurès, où la culture est essentiellement orale, hérite du métier de conteur dès le berceau lorsque sa mère lui racontait des contes berbères pour le bercer en pleine guerre d’Algérie.
Lorsqu’il arrive en France, à l’âge de 6 ans, il tisse spontanément un lien affectif fort avec le livre et l’écriture.

A sa majorité il décide de rentrer vivre dans son pays de naissance. Mais après quelques mois il se rend compte que le monde de son enfance, embelli par l’exil, n’existait pas et que son avenir était désormais en France.
De retour à Marseille, il entreprend diverses études (paramédicales, langues orientales…) qui ne le satisfont pas avant de découvrir sa vocation pour la littérature et le théâtre.

Ses ouvrages de contes, de romans et de théâtre sont en majorité publiés aux éditions L’Harmattan et Publisud.
Par la suite il entreprend des études d’art dramatique, ponctuées de rencontres professionnelles avec Nathalia Szereva, Carlo Boso, Sotégui Kouyaté… et rejoint La Cie De La Rose où il développe ses recherches théâtrales.
De nationalité franco-algérienne, il se ressource régulièrement en Algérie où il soutient le développement culturel de sa région d’origine..

DISTRIBUTION :

AUTEUR-METTEUR EN SCENE : Maya ARRIZ-TAMZA

COLLABORATIONS ARTISTIQUES :

Assistante metteur en scène : LABOURE Chantal

Musique, Lumière, Création son et régie :

Graphiste : CATHALA Manuella

Diffusion : Cie de La Rose

Distribution : David SANHES, Eric FEVRIER, Bruno SPIESSER, Lionel SABATIER

DUREE PREVISIONNELLE DU SPECTACLE : 1h15

CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LE DOSSIER DE DIFFUSION.

LIVRE « LA MORT QUI AVAIT RENDEZ-VOUS À SAMARCANDE » ÉDITION HARMATTAN

Written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *